Mise à jour : 20 juillet 2021


8600660866?profile=RESIZE_710x

Avec un nombre d’infections en croissance, la Belgique est elle aussi impliquée dans la crise du Coronavirus. En tant que propriétaire d’hébergements touristiques, vous avez probablement de nombreuses questions et préoccupations. Il est donc important de connaître vos droits et obligations ainsi que de prendre les bonnes mesures pour vous préparer au mieux à cette crise. La Fédération des Gîtes de Wallonie vous aide dans ces démarches et a déjà recueilli certaines réponses qui peuvent être importantes pour vous et votre hébergement.

Accueil des touristes étrangers 

Puis-je accepter des touristes étrangers dans mon hébergement touristique ?

Oui. Depuis le 19 avril 2021, les voyages à des fins récréatives/touristiques depuis ou vers la Belgique sont à nouveau autorisés.

Pour effectuer un voyage, les mesures suivantes doivent être respectées :

- disposer d’un résultat de test PCR négatif sur la base d’un test effectué au plus tôt 72 heures avant votre départ vers le territoire belge. Exception : vous ne voyagez pas via avion, train, bus ou bateau et vous séjournez moins de 48h en Belgique, vous ne devez pas disposer d’un test PCR négatif.

- Vous allez séjourner plus de 48h en Belgique ou vous entrez sur le territoire par avion, bus, train ou bateau ? Remplissez le Passenger Locator Form au plus tôt 48h avant votre arrivée en Belgique.

En fonction de vos réponses, le formulaire calculera si vous êtes un contact à haut risque.

  • Si vous recevez un SMS, vous êtes un contact à haut risque. Vous devrez observer une quarantaine. Faites-vous tester le septième jour de votre quarantaine. Vous recevrez un code par sms à cet effet. La quarantaine et les tests sont obligatoires. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous risquez une amende de 250 euros minimum.
  • Si vous ne recevez pas de SMS, vous n’avez pas besoin de faire de quarantaine ou un test.

Vous venez du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud ou d’Amérique du Sud ? Placez-vous en quarantaine. Faites-vous tester le jour 7 de votre quarantaine. Vous recevrez un sms pour vous faire tester. La quarantaine et les tests sont obligatoires. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous risquez une amende de 250 euros minimum.

Attention : Vous ne disposez pas de la nationalité d’un pays de l’UE ou de la zone Schengen et vous vivez dans un pays qui ne figure pas sur cette liste, d’autres règles s’appliquent. Plus d’informations.

Depuis le 1er juillet 2021 

  • Arrivée de pays de l'UE en zone verte ou orange : pas d’obligation de test ou de quarantaine
  • Arrivée de pays de l'UE en zone rouge : les personnes disposant d’un certificat covid numérique européen attestant d’une vaccination complète (+ 2 semaines), d’un test PCR négatif récent (moins de 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ne doivent pas se mettre en quarantaine.
  • Arrivée de pays hors de l’Union européenne : les personnes qui arrivent d’un pays en dehors de l’Union européenne doivent être complètement vaccinées (+2 semaines) avec l’un des vaccins agréés par l’Europe et passer un test PCR le jour de leur arrivée. Si le test est négatif, ces personnes ne doivent pas respecter de quarantaine.

Retrouvez les codes "Couleur" des pays de l'Union européenne sur https://reopen.europa.eu

Depuis l'annonce du Comité de Concertation du 19 juillet 2021

Selon les dernières informations communiquées sur info-coronavirus :

"La procédure propre aux pays de l’Union européenne ou de l’Espace Schengen où circulent des variants dangereux du virus est renforcée, peu importe le code couleur du pays.

Au retour d’une telle zone européenne à haut risque, les personnes qui n’ont pas encore été complètement vaccinées doivent, en plus d’un test PCR le jour 1 (avec une quarantaine à la clé), effectuer un test PCR le jour 7. Le test du jour 1 n’est pas nécessaire si la personne en question a déjà subi un test PCR dans les 72 heures précédant l’arrivée sur le territoire belge.

Un résultat positif à un test PCR impliquera une obligation de quarantaine de 10 jours, sans interruption possible.

Les contrôles visant les Formulaires de localisation des passagers (PLF) et les certificats covid numériques seront renforcés."

Pour répondre aux nombreuses questions de vos touristes à ce sujet, nous vous conseillons d'utiliser la fonctionnalité "Plan de voyage" sur https://reopen.europa.eu qui vous permettra d'avoir toutes les informations précises pour chacune des questions qui pourraient vous parvenir.

Nombre de clients autorisés

Combien de personnes peuvent séjourner dans mon gîte ?

Depuis le 27 juin 2021 :

  • La bulle sociale est passée de 4 à 8 personnes : un ménage peut louer un hébergement touristique avec maximum 8 personnes supplémentaires (enfants jusqu’à 12 ans non compris). 
  • Plus de limitations pour les gîtes de plus de 15 personnes : il n'existe plus de limitations à condition de respecter un protocole sanitaire établi.

Pour le cas des gîtes groupés ou des chambres d’hôtes, la règle s’applique par gîte ou chambre. Il faut toutefois être attentif à éviter les contacts entre les différents groupes. 

Combien de personnes peuvent se réunir dans le cadre d'activités, de camps de jeunesse ou de vie associative ? 

A partir du 30 juillet 2021, maximum 200 personnes (100 personnes avant cette date) peuvent se réunir avec nuitée. Le pre-testing sera néanmoins fortement recommandé.

Fêtes et réceptions

Combien de personnes peuvent participer à une fête ou une réception de mariage ? 

Depuis le 27 juin 2021, maximum 200 personnes à l'intérieur et 400 personnes à l'extérieur peuvent participer à une fête ou une réception de mariage. Les règles fixées par l'Horeca s'appliquent.

Petit-déjeuner et table d'hôtes

En chambre d'hôtes, puis-je toujours proposer le petit déjeuner et/ou la table d'hôtes ? 

Oui. Depuis le 27 juin 2021, les repas peuvent être servis en intérieur avec max. 8 personnes par table (enfants jusqu'à l'âge de 12 ans non compris). Les membres d’un même ménage peuvent partager la même table.

Contrôle et enregistrement des voyageurs 

Dois-je effectuer le contrôle et l’enregistrement de mes clients ? 

Cette obligation vise tout exploitant professionnel d'un service d'hébergement touristique. Dans notre secteur d'activités sont ainsi concernés les gîtes et chambres d'hôtes exploités de manière professionnelle. Les données collectées doivent être conservées par vos soins sous format papier ou informatique. Vous avez accès sur votre Zone Membre à des documents types pour effectuer l’enregistrement et le contrôle des voyageurs.

 Annulation des réservations

Suite aux nouvelles mesures imposées en Belgique, mes clients souhaitent annuler leur séjour. Que faire ? 

Nous vous conseillons de proposer un report du séjour à une date ultérieure. Si les clients ne souhaitent pas reporter leur séjour, afin d’entretenir de bonnes relations commerciales, nous vous conseillons dans ce cas de rembourser les clients.

Pour les séjours réservés via une agence de location, ce sont les conditions générales de vente de celle-ci qui sont d’application.

Accès à la piscine et à l'espace wellness

Mes hôtes peuvent-ils avoir accès à la piscine et/ou à l'espace wellness de mon hébergement ? 

Depuis le 27 juin 2021, les piscines et espaces wellness peuvent être uniquement mis à disposition des personnes appartenant à la même bulle pour autant que vous respectiez les règles du protocole applicable aux piscines. L'utilisation commune entre plusieurs gîtes ou chambres d’hôtes ou avec votre famille n'est pas autorisée.

Couvre-feu en Belgique 

Existe-t-il encore un couvre-feu en Belgique ? 

Non. Depuis le 27 juin 2021, il n'y a plus d'interdiction de rassemblement. 

Indemnités et Aides

Je suis propriétaire d’un gîte de plus de 10 personnes. Ai-je droit à un soutien financier ?

Le 20 mars 2021, le Gouvernement wallon a validé un troisième programme de soutien au secteur touristique d'un montant de 7.500.000 € dont 1.709.900 € pour les gîtes et meublés de vacances de plus de 10 personnes.  L’aide correspond à un montant forfaitaire de 2.500 € à 5.500 € par hébergement. Plus d'informations

Je suis propriétaire d’un gîte à titre privé. Je ne possède pas de numéro d’entreprise. Ai-je droit à une indemnité quelconque ? 

Le gouvernement wallon a adopté une proposition de soutien aux hébergements touristiques le 11 juin 2020. Les propriétaires de gîtes reconnus ont bénéficié d’une aide financière pour les frais engagés concernant la mise en place de des mesures sanitaires obligatoires à la reprise des activités. Plus d’informations

 Je suis propriétaire d’un gîte ou d’une chambre d’hôtes à titre professionnel. Ai-je droit à une indemnité ?

Une indemnité de 5000€ et 3500€ a été octroyée pour les hébergements fermés. Il n’est plus possible d’introduire une demande pour ces indemnités.

Vous pouvez cependant bénéficier d’une prime de compensation pour les cotisations sociales du troisième trimestre 2020. Pour cela, vous devez être employeur (un travailleur déclaré au troisième trimestre 2020) et avoir un des codes NACE suivant repris à la BCE :

55.202 Centres et villages de vacances
55.203 Gîtes de vacances, appartements et meublés de vacances
55.204 Chambres d’hôtes
55.209 Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée
55.300 Terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs
55.900 Autres hébergements

Vous pouvez vérifier ici avec votre numéro d’entreprise si vous êtes éligible à cette prime de compensation. Plus d’informations au sein de votre caisse de sécurité sociale.

Pour les propriétaires de chambres d’hôtes, la contribution AFSCA de l’année 2020 sera exonérée. L’AFSCA se charge de contacter personnellement les bénéficiaires afin de rembourser ou créditer les entreprises ayant déjà payé la contribution.

Nouveau ! Le droit passerelle sera octroyé aux indépendants ayant une perte considérable de revenus. Si votre chiffre d’affaires du mois calendrier qui précède le mois pour lequel vous demandez une prestation a diminué d’au moins 40 % par rapport à ce même mois calendrier en 2019, vous pouvez bénéficier du droit passerelle de crise. Ce pilier remplace l’actuel droit passerelle de soutien à la reprise. 

Plus concrètement : pour le mois de janvier 2021, vous pourrez bénéficier du droit passerelle de crise, à condition que votre chiffre d’affaires de décembre 2020 (le mois qui précède) soit au moins 40 % inférieur à votre chiffre d’affaires de décembre 2019. Vous avez droit à une indemnité pour le mois de février 2021 à condition que votre chiffre d’affaires de janvier 2021 soit au moins 40 % inférieur à votre chiffre d’affaires de janvier 2019.

A ce stade, il ne s’agit que de mesures adoptées en Conseil des ministres et soumises au Conseil d’Etat, lesquelles doivent donc encore être adoptées par la Chambre. Plus d’informations au sein de votre Caisse d’assurances sociales. 

Où puis-je trouver des informations concernant les programmes de soutien et indemnités pour la Wallonie ? 

Retrouvez tous les programmes de soutien et informations utiles sur relance.tourismewallonie.be

Retrouvez toutes les indemnités pour les petites et micro-entreprises sur indemnitecovid.wallonie.be

Bonnes pratiques sanitaires

Où puis-je trouver un guide reprenant les bonnes pratiques sanitaires ? 

Le Commissariat général au Tourisme en collaboration avec les associations professionnelles à rédiger un guide des bonnes pratiques sanitaires en vue de vous accompagner dans la mise en œuvre des recommandations du Comité de concertation.