8819396873?profile=RESIZE_710x

Le Commissariat général au Tourisme (CGT) en collaboration avec l'Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS) a publié en mars 2021 une analyse de l'Impact économique de la crise sanitaire sur le secteur du tourisme wallon en 2020. Voici la synthèse de cette analyse.

Dans cette analyse, deux indicateurs ont été développés : 

  • Une estimation du manque à gagner en termes de chiffre d’affaires subi par le secteur du tourisme wallon.
  • Une estimation du recours au chômage temporaire dans le secteur du tourisme wallon.

Manque à gagner du secteur du tourisme wallon

En 2020, le chiffre d'affaires du secteur du tourisme wallon a subi une baisse de près d'un milliard d'euros avec un chiffres d'affaires de 1.094 millions contre 2.071 millions estimés. 

8819416690?profile=RESIZE_710x

Le manque à gagner relatif ou chiffre d'affaires "manqué" s'élève, quant à lui, à 47 %. Le manque à gagner relatif correspond au manque à gagner d'un agrégat par rapport à son chiffre d’affaires attendu.

Mise en perspective du manque à gagner du secteur du tourisme wallon par rapport à celui de l'économie wallonne

Le manque à gagner relatif du secteur du tourisme wallon est presque cinq fois plus élevé que le manque à gagner relatif de l'ensemble des secteurs de l'économie wallonne estimé à 9,4%. 

8819422476?profile=RESIZE_710x

 

Le secteur du tourisme wallon contribue à 6,6 % de l'économie wallonne. Ce qui signifie que le manque à gagner absolu du secteur du tourisme wallon représente 6,6% du manque à gagner total de l’ensemble des secteurs de l’économie wallonne.

8819434072?profile=RESIZE_400x

Source : Statbel, chiffre d’affaires déclaré à la TVA - calculs OwT-IWEPS

Distinction entre les différentes composantes du secteur du tourisme wallon

Il faut faire la distinction entre : 

  • les sous-secteurs dépendant essentiellement du tourisme intérieur dont l’activité dépend essentiellement des voyages et excursions en Wallonie
  • les sous-secteurs dépendant du tourisme émetteur dont l’activité dépend essentiellement des voyages et excursions des Wallons en dehors de Wallonie

On constate des différences notables entre ces deux sous-secteurs au niveau du manque à gagner relatif. Le manque à gagner des sous-secteurs dépendant essentiellement du tourisme intérieur est de 44% alors qu'il monte à 77% pour ceux qui dépendent essentiellement du tourisme émetteur.

Evolution trimestrielle du manque à gagner du secteur du tourisme wallon 

Au cours de l'année 2020, le manque à gagner relatif a subi des évolutions notables. Les manques à gagner les plus importants se situent au niveau les 2e (1er confinement) et 4e trimestres (2e confinement). 

8819442482?profile=RESIZE_710x

Taux de chômage temporaire dans le secteur du tourisme wallon

Depuis le début de la crise sanitaire, on estime que le taux de chômage temporairea été de 34 % dans le secteur du tourisme wallon. 

 

Mise en perspective du taux de chômage temporaire dans le secteur du tourisme wallon par rapport à l’ensemble de l’économie wallonne

Le taux de chômage temporaire dans le secteur du tourisme wallon est presque cinq fois supérieur à celui de l'économie wallonne dans son ensemble où il atteint 7 %. 

8819543078?profile=RESIZE_710x

Distinction entre les différentes composantes du secteur du tourisme wallon

Pour les sous-secteurs dépendant essentiellement du tourisme émetteur, le taux de chômage temporaire au cours de la période est de 59 % alors que dans ceux qui dépendent essentiellement du tourisme intérieur, ce taux n’est que de 30%.

Evolution mensuelle du taux de chômage temporaire dans le secteur du tourisme wallon et comparaison avec l’ensemble de l’économie wallonne

Le taux de chômage temporaire a connu des évolutions variables au cours de l'année. Il a atteint son taux le plus haut en avril 2020 avec 65 % pour connaître ensuite une diminution jusqu'à l'été. Le taux augmente à partir du mois de septembre sans pour autant connaître le taux d'avril. 

8819551282?profile=RESIZE_710x

 

On observe des différences et des similarités entre le secteur du tourisme wallon et l'économie wallonne dans son ensemble au fil des mois. Les niveaux atteints sont très différents. Le taux de chômage temporaire a évolué entre 2,4 % et 21,8 % pour l'économie wallonne contre entre 14 % et 65 % pour le secteur du tourisme wallon. 

8819565880?profile=RESIZE_710x

1. Seul le chômage temporaire « Coronavirus » a été analysé.

2. Le taux de chômage temporaire est le nombre de jours de chômage temporaire rapporté au nombre de salariés en « équivalents temps plein » estimé d’un secteur.

Votes 0
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de L'espace pro des Gîtes et Chambres d'hôtes de Wallonie pour ajouter des commentaires !